LE FIGARO DENONCE

Attention !!! Choisissez le bon diagnostiqueur…

20 à 30% du C.A. reversé à des agences

Dans son enquête, l'UFC-Que Choisir révèle que des commissions occultes faussent le marché du diagnostic immobilier : certains diagnostiqueurs rémunèrent des agents immobiliers, et parfois certains notaires, qui leur apportent des clients. «Il est fort probable qu'un diagnostiqueur qui verse des commissions à un professionnel de l'immobilier obtienne un important courant d'affaires avec ce dernier et ne soit pas totalement objectif dans la rédaction de ses rapports, afin de ne pas entraver la réalisation des ventes».

Une action en justice

L'UFC-Que Choisir a d'ailleurs assigné ce lundi l'entreprise AlloDiagnostic (entreprise de diagnostic immobilier ayant une quarantaine d'agences en France), dont le commissionnement fait partie intégrante de la politique commerciale. Cette action judiciaire devant le Tribunal de grande instance est menée sur la base de l'un de ses documents marketing à destination de ses «apporteurs d'affaires» intitulé «Catalogue Fidélité 2008». La société de diagnostics remercie les professionnels qui lui «apportent» des clients par la remise de points de fidélité («les diag's»). L'accumulation de ces points leur permettant d'acquérir des chèques cadeaux , le montant de la commission pouvant atteindre environ 7% du prix du diagnostic.

Des diagnostics approximatifs

Le manque de sérieux ou de professionnalisme de certains diagnostiqueurs met en danger la santé des personnes ou leur sécurité : des zones d'amiante non détectées, des diagnostics termites effectués sans sondage, ou encore des diagnostics installations de gaz ne détectant pas une anomalie basique... Ces diagnostics pourtant censés sécuriser l'acquéreur d'un bien immobilier, trompent sa confiance et le mettent en danger.

 

>>Retour à l’Accueil<<

 

Eure et loir ; 28 ; 28600 ; luisant ; chartres ; diagnostic immobilier ; expert ; diagnostiqueur ; amiante ; plomb ; dpe ; gaz ; electricité ; devis ; beauce